Collectif Citoyens du Monde Intelligents Responsables
Collectif Citoyens du Monde Intelligents Responsables

Développement du Mouvement

Les avancées et les objectifs de l'organisation de notre Mouvement

  • CMIR, Innovation et modèles mentaux

    Un modèle mental est une « représentation de la réalité fondée sur un ensemble de croyances et d’hypothèses » (cf. P. Silberzahn & B. Rousset). 
     

     

     

    Lire la suite

  • Edito 27-02-2020

    Bonjour à tous !


    Je travaille depuis quelques mois sur la conception d’un modèle de valorisation de la relation professionnelle et de la systémisation des actions RSE.

    Différents facteurs m’y ont encouragé, parmi lesquels la réflexion tirée du déroulement de ma proche expérience professionnelle de dirigeant indépendant d’un cabinet d’expertise comptable , et de ma conviction, ancrée depuis longtemps, de la valeur de l’intelligence collective mais de l’insuffisance des moyens pour la faire se traduire en valeur ajoutée récurrente au profit de ladite collectivité, pour la stimuler, pour la faire circuler.

    Parvenu à ce stade de mon parcours de vie, je suis aussi guidé plus que jamais à faire de mon mieux pour protéger l’avenir de mes enfants et renforcer mon bien-être au présent, dans la pleine conscience de nos responsabilités individuelles à devoir prendre soin de la planète tant face aux dérèglements que nous avons provoqués en contrariant la nature qu’en laissant s’accroître l’exclusion à un rythme exponentiel. Pour y parvenir je suis convaincu que le meilleur moyen est de déployer collectivement un processus structuré destiné à protéger l’avenir de nos enfants à tous et à renforcer nos bien-être à tous.

    J’y ajoute ma réflexion sur le sens des transformations que nous vivons, portées par des révolutions successives de l’économie digitale redessinant les nouveaux paradigmes de gouvernance et l’observation du détournement de véritables processus vertueux de partage qui finiront par s’imposer. A court terme, qui peut se plaindre de circuler, d’habiter ou de profiter d’autres biens ou services en ne payant que le coût de l’utilisation, quand bien même cela profite démesurément à des entités centralisatrices ?

    Un modèle qui masquerait un enrichissement démesuré de ses fondateurs et animateurs est fondamentalement et précisément ce que je veux proscrire.
    Je réponds ainsi à tous ceux qui se méfient, échaudés à juste titre par le démasquage de certains manipulateurs profitant des transformations successives depuis des dizaines d’années, et de plus en plus inventifs.
     

    Non, ce n’est pas cela CMIR, ni HeartWork, ni Hearter.
     

    Découvrez le modèle.

    Ses algorithmes assurent le respect de tous ses fondamentaux (valorisation de la circulation des connaissances et des complémentarités de réseau, fondement associatif de redistribution vers les membres, aucun risque de déficit à quel que niveau des réseaux que ce soit, aucun investissement de contributeurs hormis une cotisation modique, proportionnelle au CA dans le modèle mais pouvant être fixe quelle que ce soit la taille des intervenants, à discuter ensemble.

    Torturez-le dans tous les sens. Apportez-y vos propres idées pour le porter encore plus haut dans l’accomplissement de ses objectifs d’un système de valorisation et de redistribution au bénéfice de chacun de ses contributeurs et non d’une seule minorité d’entre eux.

    Une première description en a été exposée ici :  Présentation du modèle

    Elle n’est accessible qu’aux personnes inscrites sur le site et manifestent ainsi leur vision collaborative.
    Cette petite contrainte ne cache rien d’autre. La confidentialité totale est assurée, même entre les membres qui peuvent ne pas souhaiter se désigner. Aucune liste des membres n’est accessible à quiconque autre que moi-même.

    Une autre version de cette présentation vient d’être finalisée.
    Elle permet en quelques secondes de simuler et de comparer la rentabilité à chaque niveau de dizaines de modèles de réseaux, permettant de visualiser en un clin d’œil l’immense potentiel du modèle et de démontrer l’absence totale de tout risque déficitaire.
    En attendant de la mettre en ligne, je la communique à ceux d’entre vous m’en font la demande : pascalduclos@cmir.org


    Par ailleurs, je ne souhaite pas le diffuser aveuglément sur la planète. Je pense que c’est en le réservant à un cercle vous regroupant, et devenant spirale, qu’il gagnera en potentiel de réussite.

    Et, même si cela est déjà beaucoup, CMIR ne se résume pas au seul modèle. La réunion de ses contributeurs conduira CMIR à mettre à disposition d’autres outils tournés vers tout ce que l’on peut attendre d’une plateforme d’échanges multiprofessionnelle faisant un large accueil à des membres et à des visiteurs animés par des qualités humaines d’autant plus essentielles dans le monde de l’IA. CMIR s’intéresse à établir des partenariats avec d’autres initiatives convergentes remarquées au cours de cette passionnante construction de notre Collectif.

    Pascal DUCLOS

    Consultant et Développeur Business Intelligence
    Expert-Comptable
    Fondateur de CMIR et HEARTWORK

  • Modèle CMIR et crise CODID-19 : solution immédiate

    Le modèle CMIR porte une innovation économique majeure.

     

    Ses caractéristiques exceptionnelles et la description de ses trois moteurs ont déjà été largement développées.

    Il s'inscrit dans un courant puissant visant à mettre l'utilisation des nouvelles technologies digitales dans le sens de l'humain, de son bien-être, de sa protection, de sa dignité, de la distribution plutôt que de l'accumulation des richesses. 

    Par son seul moteur mathématique, qui n'en est que l'un des volets vertueux, il offre une solution certaine et immédiate aux entreprises victimes de graves pertes d'activité dues au COVID.

    Nous ne sommes pas peu fiers de construire un modèle désintéressé susceptible de manifester concrètement votre solidarité et de faire contribuer chacun de vous à réagir.

    Adhésions

     

    Nous préparons une visioconférence dans les prochaines semaines (date restant à fixer) entièrement consacrée à la pertinence de CMIR face à la crise.
    Vous attendons un grand nombre de personnes.
    Vous pouvez nous faire part de votre intérêt à y participer et nous préciser votre préférence horaire entre 18h30 et 21h, par le formulaire ci-après :

     

    Visioconférence COVID

     

    Voici une illustration simple et quelques chiffres.

    Prenons l'hypothèse de 56.000 membres, chacun d'entre eux se plaçant en relation avec 6 autres membres "Abeilles", soit au total environ 336.000 membres.
    Rappelons que ces relations sont, soit désignées par chaque membre, soit choisies sur proposition faite automatiquement par CMIR dans un souci constant d'optimisation.


    Considérons que 280.000 de ces membres sont "nouveaux entrants" et n'ont établi qu'une seule relation.

    Cette condition d'une relation minimum garantit le postulat "jamais 1 € prélevé aux membres".

    Ils sont par ailleurs reliés entre eux par la même volonté d'entreprendre une action collective de réduction ou d'effacement définitif des pertes subies par les réductions drastiques d'activité liées aux mesures "COVID".
    Les ressources dégagées par ce mouvement se poursuivront définivement, donc bien au-delà de la crise actuelle.

    Ils appartiennent, par exemple aux secteurs de la restauration et de la culture, et incluent plus généralement toute personne physique ou morale souhaitant immédiatement se rendre efficacement contributrice à sa propre protection et au sauvetage de centaines de milliers d'entreprises touchées, pour ce qui ne concerne que la France.

    Considérons que chacun de ces membres "Abeilles" inscrit dans le Modèle, sur sa plateforme entièrement sécurisée, des recettes mensuelles fixes ou variables représentant en moyenne 100 K€ par an.

    L'application simple du modèle regroupe ces membres en plaçant chacun à la tête d'un petit groupe de 6 personnes.
    Ces personnes sont désignées par chacun ou choisies sur proposition de l'association CMIR, privilégiant la mise en relation de personnes aux revenus moyens proches, afin de tirer le meilleur profit du dispositif.

    - Les 56.000 premiers membres bénéficient tous et immédiatement d'une augmentation de ressources mensuelles de 60 %, ressources annuellles portées de 100 K€ à 160 K€.

    - Les 280.000 nouveaux membres bénéficieront du même taux d'augmentation de leur ressources. Leur adhésion ne représente aucun coût et ils ne prennent aucun risque.

    A ces avantages "mécaniques" conséquents s'ajoute l'ensemble des autres bénéfices de l'adhésion "Abeille" au Collectif CMIR générés par les Actions menées par l'Association, sans aucun coût pour les membres : assistance au développement des relations vraiment appropriées, tribune de mise en valeur de chaque membre, communication, formation interne et externe, évènementiels, avantages négociés avec les partenaires prestataires extérieurs, etc.

    Sur le même exemple chiffré que précédemment :

    Les 336.000 adhésions génèrent :

    - 463.000 K€ de fonds versés aux ONG choisies par les membres

    - 1.628.000 K€ redistribués aux membres sous forme de financement des Actions de l'association décidées par les membres

     

    La gouvernance de CMIR, également "distribuée" démocratiquement entre les membres volontaires, pourra décider d'arbitrer différemment en ce temps de crise les différentes allocations de valeur créée : fonds COVID solidaire...
    Les paramètres peuvent en effet se trouver temporairement modifiés afin de, par exemple, privilégier l'aide aux entreprises et personnes sinistrées.


    Nous comprenons parfaitement q'une telle innovation se heurte inexorablement à la méfiance de beaucoup d'entre vous. Cette réaction est saine.
    Nous nous référons tous et toutes, plus ou moins inconsciemment, à des modèles du passé, utopiques ou trompeurs, que nous ne souhaitons pas voir se reproduire.
    Des centaines d'heures ont été nécessaires pour affranchir le modèle CMIR de toute analogie possible avec ces précédents montages éphémères douteux qui ont à juste titre marqué nos esprits en ayant masqué leurs véritables objectifs.

    Il n'y a pas de "magie". La valeur est créée par le travail de chacun des membres, non pas dans son activité propre, mais dans les actions qu'il accomplit pour installer des liens solides avec les autres membres en relation directe avec lui et dans sa microcontribution active au sein de l'association pour lui faire mettre en oeuvre et développer des Actions multipliant les recherches de liens appropriés et l'émergence d'intérêts réciproques.

    Que ceux qui entretiennent des doutes commencent par tester le dispositif. Il n'y a aucune "mise" et chacun est libre d'inscrire le montant des ressources mensuelles justifiées qu'il veut, même 10 € !

    Dans la mesure de nos moyens, nous tentons de sensibilser le gouvernement français, ainsi que ne nombreuses collectivités locales, sur la portée de ce modèle, et aussi sur son potentiel immense à se trouver amélioré et décliné. 
    Nous tentons également d'identifier et de nous rapprocher d'autres organisations dont l'idéologie et l'action sont orientées dans la même direction.

    Nous vous remercions de relayer également cette initiative, qui a vocation à devenir celle de chacun d'entre vous, auprès de vos contacts qui vous semblent appropriés.

    Portés par la pertinence de notre Collectif, et la très grande ambition de donner un cadre concret à l'intelligence collective et solidaire, nous agissons de manière totalement bénévole et remercions ceux qui nous aident à couvrir nos frais par leur générosité : Dons
     

  • 3 moteurs : vous-même, le modèle mathématique inédit, les actions menées par CMIR

    Deux des moteurs de CMIR, indépendants et complémentaires sont opérationnels !

    Ils accroissent vos ressources automatiquement et sans le moindre risque.

     

    • Un dispositif de monétisation et de circulation de la valeur des relations indépendant des activités réciproques et de tout produit ou service.

     

    • Un dispositif d’actions pour déployer le mouvement dans l’espace et le temps, qui décloisonne les membres du Collectif en optimisant les relations utiles, augmentant leurs propres potentiels d’activités rémunérées et leurs montées en compétences.

     

    CMIR déploie une dynamique inédite de développement de relations utiles créatrices de valeur et de sécurité financière.

     

    CMIR part du postulat que la moindre rencontre entre deux personnes aux compétences distinctes, partageant des valeurs communes, quelles que soit leurs complémentarités directes, est porteuse de valeur monétisable.

     

    Vous en avez le contrôle absolu.

    Vous ne dépendez de personne. Vous êtes autonome et seul acteur pour augmenter de 60 % vos actuelles ressources mensuelles, de quelque nature qu’elles soient (chiffre d’affaires, salaires, loyers, indemnités, allocations, etc.), à la seule condition de pouvoir les justifier.

    Vous ne faites qu’inscrire chaque mois sur la plateforme digitale CMIR le montant librement décidé de vos recettes que vous décidez librement dans la limite de leur montant réel justifiable et confidentiel.


    La simple action d’entrer en relation avec 3 à 6 personnes qui inscriront des ressources mensuelles moyennes proches des vôtres entraîne le moteur. Les activités de ces filleuls, choisis parmi vos relations déjà établies ou parmi celles que la plateforme CMIR vous proposera parmi les autres membres inscrits comme vous, peuvent se trouver totalement étrangères aux vôtres.

    En premier lieu, les sommes produites par le premier dispositif seront directement virées mensuellement sur votre compte bancaire. Excepté votre modeste cotisation d’entrée initiale, aucune somme ne vous sera jamais prélevée.

    En second lieu, la plateforme élargit considérablement votre champ d’activité en vous offrant une vitrine pour promouvoir vos compétences et en vous mettant en relation « utile » avec l’ensemble des autres membres dont les besoins se conjuguent avec les vôtres et qui, comme vous, adhèrent aux valeurs de solidarité que nous promouvons.

     

     

    Cette phase d’amorçage, la mise en mouvement, est la plus difficile.

    Nous ne comptons que sur vous et votre adhésion contributive qui ne vous expose à aucun engagement financier.

    Adhésion
    Nous contacter

    Prendre rendez-vous en visio, pour parfaire votre compréhension

    Merci à tous ceux qui nous soutiennent par leurs dons ! Notre association a également besoin de votre générosité, même symbolique, en soutien du concept.


    Don

    Notre seul objectif est d’abord d’initier ce nouveau modèle pour votre bien-être, votre protection, puis d’organiser et étendre intelligemment la gouvernance en obéissant à une logique collégiale, plus horizontale et distribuée que verticale et centralisée.

     

    Lire la suite

  • Notre histoire..., puis la vôtre

    Notre histoire

    C - M - I - R

    Arrêtons-nous un instant sur les jolies couleurs de ces lettres, une histoire à vous raconter...

    Une discussion passionnée entre Delphine et Pascal...
     

    P : - C , comme Collectif

    D : - Oui, c'est bien Pascal.

    P : - Eh oui ! Tout a commencé par des recherches sur l'intelligence collective , mais C comme Cœur, aussi !

    D : - Citoyens aussi !

    P : - Réfléchissons encore...

    D : - Bon d'accord, et M ? Pourquoi Management ?

    P : - Management parce que nos abeilles sont des entreprises, des conseils...

    D : - Oui, mais pas que...! Ce sont aussi des salariés, des retraités, des chômeurs, des étudiants... dans le monde entier.

    P : - Voila !!! Décidément Delphine, ton regard porte toujours plus loin ! Citoyens, Monde... Alors ce sera Citoyens du Monde !

    D : - Pascal, j'aime bien ton idée de départ sur l'intelligence collective.

    P : - Alors Intelligents ! Elle est tout à la fois IH, intelligence humaine, IC, intelligence collective, IA, intelligence artificielle.

    D : - Responsables, il faut garder ça ! C'est notre rapport aux autres et notre engagement pour la planète.

    P : - OK Delphine et c'est RSE aussi !

    D : - Alors Pascal, ce sera Citoyens du Monde Intelligents Responsables.

    P : - Collectif ! Citoyens du Monde Intelligents Responsables

    D : - Il faut l'annoncer !

  • Révolution Blockchain et CMIR

    Seconde révolution de l’internet, la blockchain nous oriente vers une économie de partage, décentralisée, distribuée.

    La voie est grande ouverte our aller au-delà des intentions et créer les outils d’un monde de liberté, de « coopétition » efficace, de transparence, d’équité.

    La gouvernance, le pilotage des modèles applicatifs Blockchain, appellent implicitement des solutions démocratiques participatives, des solutions ou le partage est équitable, autocontrôlé. Victor Hugo écrivait "la solidarité est ce qu'il y a de plus beau dans la démocratie".

    Les acteurs dominants du monde d'hier, et d'aujourd'hui encore, ont centralisé à leur profit l’économie numérique en place. Ils se heurtent au fondement décentralisateur de l’économie numérique à l'âge de la blockchain.

    CMIR met à profit cette voie grande ouverte par  la création et la promotion de nouveaux modèles d’organisation collaborative, entre membres d’une même profession au bénéfice de chacun d’eux et de structurer des relations interprofessionnelles.

    Plus encore, le modèle CMIR-HW s'applique à chacun des actifs dans la société civile, que ses ressources soit chiffre d'affaires ou salaire.

    Il n'y a pas de magie, ce n'est pas une fiction. Il n'y a ni Alice, ni Casimir, ni Harry Potter.

    Les performances sont immédiatement lisibles sur vos comptes bancaires, mais pas seulement : la valeur chiffrée de votre seule action de lier quelques relations directes apporte des ressources à vous-même, à votre propre réseau, à l'ensemble des réseaux de membres CMIR.

    Surtout peut-être, le modèle CMIR-HW canalise des moyens considérables pour l'humanité plus équitable dont nous rêvons et pour l'attention qu'il nous faut porter à notre planète.

    CMIR, pour aller au-delà des intentions, et porter loin nos ambitions.

     

     

     

    haut de page

     

  • Les fondements généraux du projet

    Bonjour à tous !

    Je perçois la confusion fréquente faite entre ce qui serait lancement d'un nouveau service commercial et ce qui est en réalité le fondement majeur de CMIR HeartWork :

    • un premier déploiement du modèle HeartWork de développement de réseaux, créateur d'organisations autonomes qui génèrent de nouvelles ressources financières indviduelles tout en répondant à des objectifs d'intérêt général.

     

    • Le déploiement à grande échelle d'une solution qui s'affranchit de toute velleité d'enrichissement démesuré de qui que ce soit, ce qui serait en contradiction intolérable avec les objectifs de croissance financière et sociétale entièrement partagée entre les contributeurs membres et l'intérêt général.

     

    • Chaque élément de la construction du modèle déployé, à ce stade de démarrage et dans ces développements futurs, obéit et obéira à cette valeur essentielle que représente la volonté de distribuer les fruits de l'Intelligence Collective à la collectivité.

     

    Les fondateurs, que certains d'entre vous souhaitent rejoindre, ainsi que tout partenaire prestataire qui participe et participera à enrichir le modèle n'attendra rien d'autre qu'une juste rémunération du travail consacré au développement et au déploiement du dispositif.  

    L'amorçage de la mise en oeuvre de ce modèle à lieu parmi des professionnels du conseil aux entreprises.
    Il a le potentiel de se trouver décliné dans de très nombreuses circonstances où collaboration, coopération, mutualisation, solidarité et, sutout je crois, partage, sont les moteurs de l'efficacité.

    Il est d'urgente nécessité de conjuguer les forces de l'évolution des sciences économiques avec celles du bon sens de la fraction privilégiée de l'humanité pour construire, grâce à la technologie disponible, les outils d'un monde meilleur, celui d'une véritable économie de partage.

    Bien collaborativement.

    Pascal
     

  • Réflexions sur quelques axes fondateurs

    Nous partageons les quelques principales visions fondatrices suivantes :

    - Le  pouvoir des réseaux à renforcer et démultiplier les capacités individuelles par effets de duplications et de complémentarités des connaissances et expériences connexes

    - Une vision positive des transformations digitales, révolution de l’information

    - Nous devons diriger ces transitions pour accroitre les collaborations et les synergies, et non les subir en les laissant creuser des inégalités et en créer de nouvelles.

    - La maîtrise de l'information sur les actifs supplante la possession des actifs pour l'évaluation de la richesse. C'est un des paradigmes que CMIR souhaite traduire par des actions concrètes en favorisant des rapprochements vertueux

    - L'émission de l'information , sa transmission c'est à dire la formation, sa circulation, dans un réseau grandissant de "sachants", est un vecteur de croissance au même titre qu'une monnaie l'est dans un réseau grandissant de "commerçants

    - L’immense capacité des nouveaux outils qui l’accompagnent pour ouvrir la voie de gains de productivité collaborative considérables

    - L’enrichissement financier c'est transformer des revenus du travail en revenus d' actifs pérennes, soit de manière égoïste et cupide, au détriment des autres, soit en étant charitable et généreux et en aidant les autres à s'enrichir ou à sortir de la pauvreté. Le choix dépend de nos valeurs fondamentales.

    L’appréciation de la réussite et de l’enrichissement, qui sont deux choses différentes, est le degré ressenti d'accomplissement de ces valeurs fondamentales.

    - Nous considérons que l’évolution naturelle de 'Intelligence humaine, individuelle et collective, financière et émotionnelle, imbriquera l'économie marchande et l'économie sociétale. Elle ne peuvent et ne doivent pas se passer l'une de l'autre.

    - L' actif sociétal est à l'Economie Sociétale ce que l' actif physique est à l'Economie Marchande.
    Sa particularité est qu'il se fabrique mais ne se possède pas, ne se transmet pas, ne s'échange pas. Il se mesure, se développe et crée du revenu, donc de la richesse.

    - Les moyens qui participeront à structurer cette l’Economie Sociétale transformeront des exclus, des démunis, en nouveaux actifs sociétaux et en ressources pour l’Economie Marchande.

    Haut de page